CAP IS
Installateurs Sanitaires

CAP IS Installateurs Sanitaires

Domaine d’intervention :
L’installateur sanitaire participe à toute la gamme des travaux du bâtiment, pavillons, édifices publics, bureaux, logements neufs ou immeubles anciens, locaux industriels ou commerciaux. Ses activités sont diverses ; elles partent du compteur d’eau et vont de l’installation de salles de bains à celle des équipements collectifs et industriels, sans oublier les piscines, fontaines, jets d’eau, arrosages automatiques, traitements domestiques des eaux et protection incendie…
Tout en utilisant des techniques évolutives, le métier d’installateur sanitaire garde un aspect pratique spécifique dans la mise en œuvre de matériaux différents (cuivre, acier, inox, …).

Activités professionnelles :

PHASE PREPARATION - ORGANISATION :

  • Reconnaître le site et ses contraintes
  • Organiser son poste de travail et choisir son outillage.

PHASE REALISATION - MISE EN OEUVRE :

  • Implanter, équiper et poser les matériels sanitaires ou thermiques
  • Façonner, poser et assembler les réseaux fluidiques.

PHASE CONTROLE- MISE EN SERVICE :

  • Vérifier la conformité de l’installation sanitaire ou thermique
  • Mettre en service l’installation sanitaire ou thermique après avoir effectué les essais et le contrôle.
  • PHASE RELATION - COMMUNICATION :
  • Recueillir et transmettre des informations en ayant un comportement adapté à son environnement.

Enseignement professionnel :

CONNAISSANCES DU MONDE PROFESSIONNEL :

  • Intervenants dans l’acte de construire
  • Etude des matériaux de construction
  • Santé et sécurité au travail.

CONNAISSANCES TECHNIQUES :

  • Communication technique
  • Installation et équipement
  • Etapes de la réalisation.

Orientations après le CAP :
- 

2ème

année de Bac Pro en formation initial ou en alternance (TISEC, TFCA, TMSEC)
- Brevets professionnels et mentions complémentaires de la spécialité
- Vie active.

Tout diplôme, titre professionnel ou certificat de qualification professionnelle, est accessible par la validation des acquis de l’expérience (VAE), après une expérience professionnelle de 3 ans en relation avec la certification visée.

Période de formation en milieu professionnel : 14 semaines (sur 2 ans)


Partager cette page