Spécialité Science de l’ingénieur

La spécialité sciences de l’ingénieur (SI) est un choix à considérer si vous avez imaginé des solutions innovantes pour faire évoluer la société. Vous y apprendrez à concevoir ce genre de produits, en mêlant les dimensions matérielles et numériques.

Qu’allez-vous étudier en spécialité sciences de l’ingénieur  ?
Dans cette spécialité, les enseignements portent sur les sciences et la technologie dans les champs de la mécanique, l’électricité, le signal, l’informatique et le numérique.

Compétences, méthodes : qu’apprend-on en spécialité SI  ?
La démarche scientifique, basée sur de l’investigation, vous permettra de développer progressivement les différentes compétences nécessaires à la démarche de l’ingénieur : innover, analyser, modéliser, expérimenter mais aussi communiquer. Vous serez capable de comparer les performances attendues d’un produit avec les résultats de mesures ou simulations. Vous apprendrez à réaliser une analyse critique de ces résultats et vous pourrez ainsi répondre à un cahier des charges en optimisant les performances attendues d’un produit.

La conduite de projet fait partie intégrante des activités de l’ingénieur et vous participerez, en équipe, à un challenge de 12 heures en classe de première. Si vous choisissez de poursuivre la spécialité en classe de terminale, vous réaliserez en groupe un projet de 48 heures.

Quelles études après la spécialité sciences de l’ingénieur  ? Quels sont les débouchés  ?
Si vous choisissez l’enseignement de spécialité sciences de l’ingénieur en classe de terminale, vous vous destinez plutôt à une orientation vers l’enseignement supérieur scientifique dans les universités, les écoles d’ingénieur avec cycle préparatoire intégré, les classes préparatoires aux grandes écoles, les IUT ou les BTS.

Par exemple
Université : licence physique & sciences pour l’ingénieur  ;
Écoles d’ingénieurs post-bac avec cycle préparatoire intégré (INSA, UT… )  ;
Classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) : MPSI (maths, physique, science de l’ingénieur), PCSI (physique, chimie, sciences de l’ingénieur) ;
La quasi-totalité des IUT du secteur industriel (science et génie des matériaux  ; réseaux et télécommunications  ; chimie & génie chimique  ; hygiène, sécurité et environnement  ; etc.)  ;


Partager cette page