Option Maths Complémentaires

L’option maths complémentaires est la principale nouveauté dans les mathématiques mise en place avec la réforme du lycée. Elle offrira aux élèves un enseignement de mathématiques de 3 heures par semaine, selon une pédagogie nouvelle. "L’approche se fera par thème, et non plus par contenu", explique Sébastien Planchenault, président de l’association des professeurs de mathématiques de l’enseignement public (APMEP).

Les contenus ne sont donc plus abordés de manière brute, les uns après les autres, mais seront mis en situation. Par exemple, dans le thème d’études "répartition des richesses et inégalités", vous verrez la statistique descriptive et les caractéristiques de dispersion (médiane, déciles, rapport interdécile), les fonctions d’une variable, la convexité et le calcul intégral.

Dans la pratique, "le programme s’appuie fortement sur celui de la spécialité maths de première". Il sera donc peu abordable à des élèves ne l’ayant pas suivi.

L’option maths complémentaires est un bon choix si vous envisagez de suivre des études dans un domaine où des notions en maths seront un atout, sans être une base de travail. C’est le cas de la licence santé, où l’option peut être ajoutée aux spécialités SVT et physique-chimie. De même, pour entrer dans les écoles de commerce, avec une doublette SES et histoire-géo, géopolitique et sciences politiques. Mais cela sera aussi bénéfique pour d’autres formations comme la licence STAPS ou encore des écoles vétérinaires ou paramédicales.


Partager cette page